Bannière A1

PERMIS A1

La catégorie A1 du permis moto, ou permis moto légère.

Motos avec ou sans side-car d’une cylindrée inférieure ou égale à 125 cm³, d’une puissance maximale ne dépassant pas 11 kW (15 Ch) et dont le rapport puissance/poids ne dépasse pas 0.1 kW/kg.
Tricycles à moteur (3 roues) d’une puissance maximale ne dépassant pas 15 kW (20Ch).  

Vous devez avoir 16 ans.
Posséder l’ASSR de 2ème niveau ou l’ASR si vous êtes né à partir du 1er janvier 1988 et que c’est la 1ère catégorie de permis que vous passez
Avoir réussi l’ETM l’Épreuve Théorique Moto (code moto)

Un permis de conduire A 1 au format « carte de crédit » délivré depuis 2013 a une durée de validité de 15 ans (cette validité est indiquée sur le document..).
Le renouvellement consistera en une simple démarche administrative : il n’y aura ni examen de conduite, ni contrôle médical à passer.

DÉROULEMENT DE LA FORMATION À LA CATÉGORIE A1

La partie théorique

Depuis le 1er  mars 2020, vous devez passer le « code moto » appelé ETM ou (Examen Théorique Moto) avant de passer l’examen pratique du permis moto (permis A1 ou A2).
Alors qu’auparavant l’épreuve du « code » était la même que pour les futurs automobilistes.

L’ETM comprend 40 questions sous format d’images fixes) et de vidéos.
Le candidat doit apporter une réponse correcte à 35 des 40 questions.

Une fois validée, l’ETM est valable 5 ans dans la limite de 5 passages de l’examen pratique.

Vous êtes dispensé de l’ETM, dans la limite de 5 épreuves pratiques, si vous remplissez les 2 conditions suivantes :

  • Vous avez un permis de conduire français ou un permis européen
  • Vous avez obtenu le permis moto depuis au maximum 5 ans maximum

Après obtention du code, l’examen pratique comprend une épreuve hors circulation et une épreuve en circulation.

La partie pratique

L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoir, savoir-être, savoir-faire et savoir-devenir.

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route en suivant le programme de formation REMC et la matrice GDE.

L’épreuve pratique de la conduite permet de contrôler si les connaissances, les aptitudes et le comportement des candidats leur permettent de circuler en toute sécurité.
L’expert évalue notamment l’autonomie et la conscience du risque du candidat et cherche à évaluer sa capacité d’adaptation aux situations et sa conduite autonome.

L’épreuve pratique comporte 2 phases :

  • une épreuve hors circulation (HC) d’admissibilité,
  • une épreuve en circulation (CIR).

L’auto-moto école Douguet vous proposera un contrat-type de l’enseignement de la conduite.

DURÉE DE LA FORMATION

Une formation minimale de 20 heures dont 8 heures de leçons hors circulation (HC = plateau) et 12 heures de leçon en circulation (CIR) en liaison permanente avec votre formateur.<br/ >Elle sera aussi déterminée par l’évaluation de départ avant la signature du contrat.

ÉVALUATION DE DÉPART

Avant de débuter votre formation, vous devez obligatoirement passer une évaluation initiale.
Elle permettra de connaître votre niveau et déterminer le nombre d’heures de conduite nécessaire à l’obtention de votre permis et donc le prix.

Inscription à l’auto-école

Enregistrement de dossier à l’ANTS

PROGRAMME DE FORMATION

Nous programmons nos leçons avec 3 élèves maximum par leçon. Ainsi les leçons sont précises, personnalisées et suivie.

Une formation théorique préparation à l’épreuve théorique générale (ETM) par des cours de code sur les thèmes suivants :

– Dispositions légales en matière de circulation routière
– Le conducteur
– La route
– Les autres usagers de la route
– Réglementation générale et divers
– Précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule
– Eléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite
– Equipements de sécurité des véhicules
– Règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement

  • La prise d’information
  • Les zones de danger
  • L’attitude à l’égard des autres
  • Les moyens de communication
  • La distance d’arrêt
  • L’intervalle de sécurité
  • Les panneaux de danger
  • Les panneaux de prescription
  • Les panneaux d’indication
  • Les panneaux de direction
  • La signalisation temporaire
  • Les forces de l’ordre
  • Les panneaux de priorité
  • Carrefour à sens giratoire
  • Feux tricolores
  • Autres feux
  • Vitesses maximales
  • Adapter sa vitesse
  • Risques liés à la vitesse
  • Position sur la chaussée
  • Changer de direction
  • Où et comment stationner
  • Stationnement réglementé
  • Arrêts et stationnements interdits
  • Savoir se croiser
  • Les conditions du dépassement
  • Dépassement : Marche à suivre
  • Dépassements particuliers
  • Alcool : conséquence
  • Alcool : dépistage
  • Médicaments et drogues
  • Les risques liés à la fatigue
  • La baisse de vigilance
  • L’influence des distracteurs
  • Santé et conduite
  • Documents concernant le conducteur
  • Documents concernant le véhicule
  • Equipement du véhicule
  • Les témoins
  • Les commandes
  • Eléments mécaniques
  • Les pneumatiques

Une formation pratique et théorique suivant le référentiel REMC :

  • Analyser les accidents les plus caractéristiques
  • Appréhender les situations d’utilisation de ce véhicule
  • Conduire sous la pluie, la nuit
  • Anticiper et détecter les dangers
  • Connaître l’expérimentation et règles de circulation
  • Se rendre détectable
  • Équipements protecteurs utiles et obligatoires
  • Rôle de l’infrastructure
  • Risques concernant l’adhérence
  • Conséquences physiques et physiologiques
  • Découvrir le véhicule, effectuer les vérifications (huile, pression, usure, poignée gaz, freinage)
  • Démarrer et s’arrêter- position de conduite, du regard
  • Équilibre et répartition du poids du corps
  • Monter et rétrograder les vitesses
  • Savoir freiner à allure faible
  • Appréhender les manœuvres de freinage et d’évitement
  • Tourner en inclinant le véhicule- Le regard
  • Tenir l’équilibre à allure lente et normale
  • Avec et sans passager en ligne droite et en virage
  • Rechercher les indices utiles
  • Adapter sa vitesse aux situations.
  • Respect des distances de sécurité latérales et longitudinales
  • Choisir la voie de circulation
  • Savoir pratiquer la circulation inter-files
  • Franchir les types d’intersections et changer de direction
  • Dépasser en sécurité (phénomène d’aspiration)
  • Négocier les virages

Chaque compétence et sous compétence seront traitées en abordant les points suivant

Équipement obligatoire pour toutes les formations « Deux-Roues »

Comment se déroule l'examen de la conduite

Épreuve hors circulation (HC)

L’épreuve HC dure 10 minutes (12 minutes du 1er août 2020 jusqu’au 31 janvier 2021 inclus).
– Elle permet de vérifier le niveau des savoirs et savoir-faire relatifs à votre moto (sens de l’équilibre, emploi des commandes, techniques d’inclinaison, d’évitement, freinage…).
L’épreuve HC est composé d’un enchaînement de 6 manœuvres :
– 3 manœuvres de maîtrise de moto à allure réduite, dont une sans l’aide du moteur

  1. Débéquiller le motocycle (béquille centrale ou latérale)
  2. Pousser la moto en marche avant jusqu’au franchissement complet par le motocycle de la porte de cônes
  3. Reculer la moto en marche arrière jusqu’au franchissement complet par le motocycle de la porte de cônes
  4. Béquiller le motocycle (béquille centrale ou latérale)
  1. Effectuer le parcours de (1) vers (2) ; si le motocycle est équipé d’une boite manuelle le temps est chronométré de (1) vers (2)
  2. Marquer un temps d’arrêt en (4)
  1. Effectuer avec le passager, le parcours conformément au schéma
  2. Déposer le passager dans la zone comprise entre la porte « piquets » et la porte « cônes » conformément au schéma

– 3 manœuvres de maîtrise de moto à allure plus élevée

  1. En (4), démarrer en courbe et effectuer un demi-tour conformément au tracé
  2. En bout de piste, effectuer un demi-tour avant de revenir en ligne droite conformément au schéma
  3. Sur le retour en ligne droite, engager le 3ème rapport de vitesse (sauf pour les véhicules équipés d’une boite automatique) et atteindre la vitesse de 50 km/h minimum à hauteur de la ligne C6 au plus tard
  4. A hauteur de la ligne C6, effectuer un freinage d’urgence et immobiliser le motocycle à hauteur de la ligne C5 (piste sèche) ou C4 (piste humide)
  1. Engager le 3ème rapport de vitesse au plus tard au niveau du 1er cône du slalom conformément au schéma
  2. Atteindre la vitesse de 40 km/h au plus tard au niveau de la ligne C7 conformément au schéma
  3. En bout de piste, effectuer un demi-tour avant de revenir en ligne droite conformément au schéma
  1. Sur le retour en ligne droite, engager le 3ème rapport de vitesse (sauf pour les véhicules équipés d’une boite automatique) avant l’entrée dans le couloir d’évitement et atteindre la vitesse de 50 km/h minimum à hauteur de ligne C6 au plus tard
  2. Effectuer un évitement conformément au schéma
  3. Après l’évitement, immobiliser la moto dans la zone dédiée conformément au schéma

Vous devez avoir satisfait à l’épreuve HC pour passer l’épreuve CIR.
Vous conservez le bénéfice de cette épreuve HC pour 5 épreuves CIR pendant les 3 ans qui suivent la date de réussite, sous réserve de la validité du code.

Épreuve en circulation (CIR)

L’épreuve CIR dure 40 minutes (36 minutes du 1er août 2020 jusqu’au 31 janvier 2021 inclus).
Elle permet de vérifier que vous avez acquis les connaissances et les comportements nécessaires pour circuler en sécurité, sans gêner, sans surprendre et sans être surpris.

Lors de cette épreuve sera évaluée le positionnement du motard sur sa voie de circulation, notamment lors de la prise de virage et sera vérifié que la technique de la trajectoire de sécurité est maîtrisée.

  • utiliser les commandes
  • prendre l’information
  • analyser et décider
  • communiquer
  • diriger son véhicule
  • adapter son allure
  • utiliser la chaussée
  • maintenir les espaces de sécurité.

COMMENT EST ÉVALUÉE LA TRAJECTOIRE DE SÉCURITÉ PAR L’INSPECTEUR

Pour l’ensemble des composantes, la mise en œuvre des placements et trajectoires préconise sera conditionnée par l’état de la chaussée, la configuration des lieux, les conditions météorologiques, ainsi que par l’état du trafic.

1) Savoir se placer en ligne droite :
Hors agglomération : l’expert vérifiera que le candidat se positionne dans sa demi voie de droite, en conservant un espace de sécurité suffisant avec l’accotement.
En agglomération : l’expert vérifiera que le candidat se positionne au centre de sa voie, pour augmenter son coussin de sécurité avec les autres usagers.

2) Savoir négocier les virages ou courbes en adoptant la technique de la trajectoire de sécurité :
Virage a droite : le candidat adapte, au besoin, son allure avant d’aborder le virage, puis se positionne dans sa demi voie de gauche en conservant un coussin de sécurité avec l’axe médian, maintient son allure ou a défaut ne la modifie pas de manière importante dans le virage, et des que la sortie de virage est visible le candidat se repositionne a droite en reprenant sa marche normale.
Virage a gauche : le candidat adapte, au besoin, son allure avant d’aborder le virage, puis se positionne dans sa demi voie de droite en conservant un coussin de sécurité avec l’accotement, maintient son allure ou a défaut ne la modifie pas de manière importante dans le virage, et des que la sortie de virage est visible le candidat reste a droite et reprend sa marche normale.

3) Savoir se positionner en changement de direction et franchissement d’intersection :
L’expert vérifiera que le candidat sait sélectionner la voie de circulation, et s’y positionner, en fonction de la direction à suivre et des intersections à franchir.

4) Savoir se positionner en s’arrêtant :
L’expert vérifiera que le candidat sait se positionner, en toute sécurité, lors des phases d’arrêt.

Pour obtenir un résultat favorable, il faut avoir 21 points sur 27 et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.
L’épreuve en circulation n’est accessible que si le candidat a validé l’épreuve hors circulation.
Pour être reçu à l’épreuve CIR, vous devez obtenir au moins 21 points et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

Après l’épreuve pratique, l’inspecteur ne vous communique pas oralement le résultat.
Vous devez consulter les résultats en ligne sur le site de la Sécurité Routière 48 heures après l’examen.

Si le résultat est favorable, vous pouvez télécharger votre certificat d’examen du permis de conduire (CEPC).
Accompagné d’un titre d’identité, il sert de permis de conduire pendant 4 mois à partir du jour de l’examen.
En cas de contrôle des forces de l’ordre, vous pouvez présenter le CEPC en version papier ou directement sur un smartphone ou une tablette. Le CEPC ne permet pas de conduire à l’étranger.

Suite à la réussite à l’examen, vous devrez faire une demande de fabrication de votre permis de conduire sur le site de L’ANTS. L’auto école Douguet peut se charger de le faire pour 50€.

NOS TARIFS

Formation minimum obligatoire : 715 €

Permis A1 (=125 cm³)
Formation minimum obligatoire 20h : 715 €
Forfait comprenant :
– frais d’inscription et kit pédagogique
– 20 heures de pratique (plateau et circulation)
– 1 accompagnement à l’examen du plateau
– 1 accompagnement à l’examen de circulation

Prestations à l’unité

Frais d’inscription au permis sur le site de l’ANTS : 50 €
Kit pédagogique :
(livret d’apprentissage, livre de code, fiche de suivi, fiche d’évaluation) : 50 €
1 heure de pratique (plateau ou circulation) : 45 €
Accompagnement à l’examen du plateau ou de la circulation : 32 €
Livre de code moto : 10 €
Frais de demande de fabrication d’un nouveau permis : 50 €

Formation code

Sur plateforme internet seule : 30 €
Cours à l’auto-école + internet : 150 €
Si vous avez déjà un permis B, cours à l’auto-école + internet : 75 €
Accompagnement à l’épreuve théorique : 50 € (dont 30 € pour SGS) 
Livre de code : 10 €