Permis A2

Une nouvelle catégorie depuis le 19 janvier 2013, c’est un pallier intermédiaire qui restreint tous les futurs motards à un choix de motos développant 35 kW (48 chevaux) au maximum pendant deux ans et ce depuis le 2 juin 2016. C’est la notion de progressivité dans l’accès à la puissance qui est mise en avant.

Qui peut s’inscrire ?

Vous devez avoir au moins 18 ans.

Posséder l’ASSR ou l’ASR

Si vous êtes né après 1987 et que c’est la 1ère catégorie de permis que vous passez, vous devez être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière de second niveau (ASSR) ou l’attestation de sécurité routière (ASR).

Comment s’inscrire ?

Pour s’inscrire, il faut venir au bureau durant les horaires d’ouverture avec :

1 photocopie de la pièce d’identité

1 photocopie du permis de conduire

2 photos d’identité et signature numériques

4 enveloppes autocollantes timbrées au tarif normal

1 justificatif de domicile ( facture de moins de 6 mois )

Attention : si celui-ci est au nom d’une autre personne alors il faudra nous fournir une copie recto/verso de la carte d’identité de celle-ci et une attestation d’hébergement manuscrite.

Pour les 17-24 ans inclus : une photocopie de le JDC, ou de l’attestation provisoire si pas encore faite, ou de l’attestation d’exemption.

Pour les mineurs : 1 photocopie de la pièce d’identité recto/verso du représentant légal.

De quoi as-tu besoin pour passer le permis A2 ?

Pour venir en formation il faut que tu aies un casque à ta taille, un blouson, des gants homologués et des chaussures montantes !

Déroulement de la formation aux categorie « A2 »

Les enjeux de la formation à la conduite

La dimension sociale de l’usage de la motocyclette, au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà
du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique de déplacement pour les études, le travail, etc.
Les conducteurs de motocyclettes sont largement sur-exposés pour ce qui est du risque routier.
L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit donc être
poursuivi.
L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs,
savoir-être, savoir-faire, et savoir-devenir.
Apprendre à conduire une motocyclette est une démarche éducative exigeante et ce livret va vous guider dans votre
progression avec l’aide de votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière.

Le déroulement de la formation

La conduite d’une motocyclette présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de maîtriser correctement.
Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques
qu’un conducteur de motocyclette responsable et autonome doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle
des autres en danger.
Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre les règles du code
de la route (notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à
conduire) mais aussi apprendre et comprendre le rôle de l’équipement du motard, les moyens de maîtriser la
conduite d’une motocyclette à allure faible et soutenue, la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec
les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables, la nécessité de la prise de
conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres conducteurs.
Ce programme vous permet également de pratiquer l’auto-évaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de
conduite.
Votre formateur est à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.
Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences
indispensables pour la conduite d’une motocyclette.
Ces grilles détaillent, pour chaque sous-compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et
environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.
Pour chaque sous-compétence associée, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous en précisera
les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou
d’apprécier les éléments à faire progresser.
De plus, pour chacune des sous-compétences associées qui impliquent la conscience que vous aurez de vos
capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition au sein de chacune des
quatre grilles.
Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux
épreuves du permis de conduire.

Comment se déroule l’examen ?

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire des catégories A1 et A2 comporte deux phases :
• la première : hors circulation ;
• la seconde : en circulation.

Ces deux phases de l’épreuve pratique sont évaluées par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la
sécurité routière.
L’évaluation de l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.
L’épreuve hors circulation constitue une admissibilité pour l’épreuve en circulation.
L’objectif de cette épreuve est d’évaluer le niveau des savoirs et savoir-faire que vous avez acquis : code de la route,
sécurité et signalisation routières, équilibre et stabilité, connaissance et emploi des accessoires et commandes du
véhicule, freinage, etc.
L’objectif de l’épreuve en circulation est d’évaluer le niveau des connaissances, des compétences techniques et
comportementales que vous avez acquises pour circuler en toute sécurité.
Cette épreuve se déroule dans un environnement varié où le candidat doit notamment :
• emprunter des routes droites, négocier des virages ;
• changer de direction, franchir des intersections, utiliser des voies d’accélération et de décélération ;
• réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
• dépasser et croiser des véhicules ;
• quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt ;
• prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule.
L’expert réalise un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en
sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.
L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des
points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée.
À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

Programme de formation aux catégories « A2 »

La formation théorique

Elle porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le
comportement du conducteur.
Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un
support média (DVD, Box), avec un enseignant ou via Internet (option).
La formation théorique porte sur :
– la vigilance et les attitudes à l’égard des autres usagers de la route ;
– les effets dus à une consommation d’alcool, de drogues et de médicaments sur la conduite ;
– l’influence de la fatigue sur la conduite ;
– les risques liés aux conditions météorologiques et à l’état de la chaussée ;
– les usagers vulnérables ;
– les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs
conducteurs ;
– les gestes de premiers secours ;
– les précautions à prendre en montant et en quittant son véhicule ;
– le transport d’un chargement et de personnes ;
– la réglementation relative à l’obligation d’assurance et aux documents administratifs liés à l’utilisation du
véhicule.

Les cours thématiques

Ils seront dispensés, dans les locaux de l’école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité
routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.
Les thématiques traitées sont les suivantes :
– l’équipement du motard ;
– comment choisir sa moto ;
– les risques liés à la conduite des motocyclettes ;
– la pression sociale (publicité, travail…) ;
– la pression des pairs.

La formation pratique

Elle porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques routiers.
Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :
– maîtriser le maniement du deux-roues motorisé ;
– appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
– circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
– pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.
Chaque compétence et sous-compétence sera traitée en abordant les points suivants :
– le pourquoi ;
– le comment ;
– les risques ;
– les influences de l’entourage et du mode de vie de l’élève ;
– les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail… ;
– l’auto-évaluation.

Parcours de formation

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante qui demande à l’élève de la
concentration, de l’assiduité et de la motivation.
Le parcours qui vous est proposé vous permettra de progresser dans votre formation pour vous
amener en situation de réussite aux examens du permis de conduire.
En signant le contrat pour cette formation à la conduite et à la sécurité routière, vous vous
engagez à suivre obligatoirement le parcours de formation :

Parcours théorique

La formation théorique portant sur des questions «d’entraînement au code » pourra être suivie à
votre rythme, soit dans les locaux de l’école de conduite avec un support média (Box Myrousseau
et ICImédia de planète permis) ou avec un enseignant (vérifier les heures de présence de
l’enseignant sur le tableau d’affichage) ou via Internet.

La formation portant sur des thématiques spécifiques se déroule collectivement, dans les locaux
de l’école de conduite, et est dispensée en présence d’un enseignant de la conduite et de la
sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.

En fonction de votre emploi du temps, vous venez au cours à votre rythme. Pensez à vérifier les
jours, les horaires et les thématiques sur le tableau d’affichage.

Parcours pratique

Pendant la phase pratique, vous serez amené à circuler :
– en ville ;
– en rase campagne ;
– sur autoroute ;
– de nuit (leçons prises en hiver).

Formation et épreuves pratique

La conduite comprend une épreuve hors circulation  et une épreuve en circulation.

Pour passer la conduite, vous devez avoir les équipements obligatoires (casque homologué, gants, blouson et pantalon ou combinaison, bottes ou chaussures montantes).

Épreuve hors circulation

L’épreuve HC dure 17 minutes et 30 secondes. Elle permet de vérifier que vous avez une maîtrise et une connaissance suffisantes de votre véhicule de catégorie A2 et que votre niveau de connaissances des règles de sécurité est suffisant.

Vous devez avoir satisfait à l’épreuve HC pour passer l’épreuve en circulation.

Vous conservez le bénéfice de cette épreuve HC pour 5 épreuves CIR pendant les 3 ans qui suivent la date de réussite, sous réserve de la validité du code.

Épreuve en circulation

L’épreuve CIR dure 35 minutes.

Elle permet de vérifier que vous :

  • respectez le code de la route,
  • circulez en sécurité,
  • maîtrisez les commandes et la manipulation de votre véhicule,

Résultats aux épreuves

Sous 48 heures, l’inspecteur délivre un certificat d’examen du permis de conduire via internet (voir onglet résultats en ligne).
Suite à la réussite à l’examen, vous devrez faire une demande de fabrication de votre permis de conduire sur le site de L’ANTS. 
L’auto-école Douguet peut se charger de le faire pour 50€.

Quels véhicules peut-on conduire avec le permis A2 ?

Le permis A2 permet de conduire une moto d’une puissance n’excédant pas 35 kilowatts (kw) ou un 3 roues d’une puissance maximale de 15 kw. Son obtention est soumise à des conditions d’âge, de formation et de succès à l’examen.

Et après le permis A2 ?

Deux ans après la date d’obtention du permis A2 vous pourrez passer une formation de 7h afin d’obtenir le permis A afin de ne plus être limité en puissance et en cylindrée.

A savoir

Bon à savoir :

Si le permis d’un motard est invalidé, celui-ci ne récupère qu’un permis A2 au terme d’un délai de 6 mois de carence et après avoir repassé l’examen du Code de la route. Il ne pourra donc plus utiliser sa moto si elle n’est pas bridée à 35 kW, et devra attendre deux ans avant de repasser la formation donnant accès au permis A.

NOS TARIFS

FORMATION MINIMUM OBLIGATOIRE 699€

Permis A2 (- de 35 kw)
Formation minimum obligatoire 20h: 699 €
Forfait comprenant: -frais d’inscription et kit pédagogique
-20 heures de pratique (plateau et circulation)
-1 accompagnement à l’examen du plateau
-1 accompagnement à l’examen de circulation

FORMATION CODE

Formation au code :
Sur plateforme internet seule 30 €
Cours à l’auto-école + internet 150 €
Si vous avez déjà un permis B, cours à l’auto-école + internet 75 €
Accompagnement à l’épreuve théorique (dont 30€ pour SGS) 50 €
Livre de code 10 €

Prestations à l’unité

Frais d’inscription au permis sur le site de l’ANTS 50 €
Kit pédagogique (livret d’apprentissage, livre de code, fiche de suivi, fiche d’évaluation) 50 €
1 heure de pratique (plateau ou circulation) 43 €
Accompagnement à l’examen du plateau ou de la circulation 32 €
Livre de code moto 10 €
Frais de demande de fabrication d’un nouveau permis 50 €

LORIENT
  • 29, Rue du Couëdic - 56100 Lorient
  • Téléphone: 02 97 84 80 20 / 06 82 39 21 92
  • Du Lundi au Samedi : 10h-12h / 16h-19h
  • agrément E0505606100
PLOEMEUR
  • Mail Republique - 56270 Ploemeur
  • Téléphone : 02 97 86 71 42 / 06 83 22 17 83
  • Du Lundi au Vendredi : 18h-19h / Samedi : 10h-12h
  • agrément E0505606090
PONT-SCORFF
  • 7, place du treano - 56620 Pont-Scorff
  • Téléphone : 02 97 87 13 72 / 06 49 99 21 12
  • Lundi et Mercredi : 18h-19h / Samedi : 10h-12h
  • agrément 1805600040